2015_11 38ème conférence Générale de l'UNESCO: réunion du groupe ONG en charge des projets accès à l'eau en Afrique avec Madame la ministre de l'éducation et de l'enseignement technique de Cote d'Ivoire

38ème conférence Générale de l’UNESCO

1511 CGAL UNESCO

Avancement des projets concernant la Formation d’hydrologues en Afrique et l’Education à l’eau:

REUNION DU GROUPE ONG EN CHARGE DES PROJETS ACCES A L’EAU EN AFRIQUE AVEC MADAME LA MINISTRE DE L’EDUCATION ET DE L’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE DE COTE D’IVOIRE
                                                Le 6 novembre 2015, siège de l’UNESCO,

Le vendredi 6 novembre 2015, durant la 38ème Conférence Générale de l’UNESCO, Madame la  Ministre de l'Education de Côte d’Ivoire, Kandia CAMARA a reçu un groupe d'ONG partenaires de l'UNESCO, dont Make Mothers Matter représenté par Gabrielle de Milleville

Les ONG sont venues présenter l'avancement des projets concernant la Formation d’hydrologues en Afrique et l’Education à l’eau initiés à la suite du Forum de Yamoussoukro des  30 et 31 juillet 2014. La mise en œuvre des  2 projets s’effectue en partenariat avec des associations africaines  dont l'Aide à la Jeunesse Africaine Défavorisée (AJAD/MMM), membre du RONUCI présidé par M.BOLLY KOUASSI.

 Madame la Ministre Kandia CAMARA a beaucoup apprécié que le forum de Yamoussoukro débouche sur des projets concrets qui permettent d’améliorer l’accès à l’eau des populations de Côte d‘Ivoire. Ces projets concernent  la formation d’hydrologues et de techniciens /techniciennes à l’eau et  l’éducation à l’eau.
La formation de jeunes ivoiriens à l'Institut International d'Ingénierie de l'Eau et de l'Environnement (2iE) au Burkina Faso leur permettra de réparer et de maintenir en fonctionnement les installations hydrauliques à long terme ainsi que de former à leur tour d'autres jeunes de Côte d'Ivoire. Des projets et des CV de nombreux pays d’Afrique ont été déposés, il convient maintenant de déterminer les cursus adéquats de l’institut 2iE en rapport avec les besoins réels de formation. Par ailleurs, une rencontre est prévue pour une étude d’un éventuel financement avec le secteur PHI de l’UNESCO qui s’est montré très intéressé par ce projet.
Le projet d'éducation à l'eau se concrétisera grâce à l'envoi de SMS Flash sur les téléphones mobiles afin de sensibiliser toute la population de Côte d'Ivoire et en particulier les mères et les enfants. Il s’agira de trouver un partenariat avec un opérateur mobile en CI pour la diffusion des messages éducatifs, en accord avec le Gouvernement de CI.
Madame Camara a rappelé que l’eau était synonyme de vie mais aussi synonyme de mort dans son pays. Elle a encouragé ces projets et a affirmé le soutien de son Gouvernement en rappelant l'importance des mesures gouvernementales prises en faveur de l'hygiène à l'eau, comme à la rentrée des classes de septembre dernier pour éviter une diffusion du virus Ebola qui sévissait dans les pays voisins.

D’autre part :

-         Madame la Ministre a montré un vif intérêt pour le projet de formation d’hydrologues car la maintenance des infrastructures hydrauliques reste un problème non résolu actuellement en CI et il n’existe pas à ce jour de partenariat avec l’école 2iE du Burkina Faso.
-         Le projet de formation d’hydrologues de l’AJAD/MMM, qui concerne plus particulièrement la CI, lui a été remis.
-         Le projet d’éducation à l’eau, via les réseaux de téléphonie mobile, est en adéquation avec le récent forum organisé en CI sur la formation des femmes et des filles aux TIC.
-         Madame la Ministre a précisé que des partenariats existaient déjà entre le Gouvernement et l’opérateur ORANGE, notamment pour l’installation de pompes à eau. En conséquence, elle encourage les ONG à prendre contact avec la Fondation ORANGE.
-         Elle a exprimé son accord pour relancer le Comité interministériel dont M. BOLLY KOUASSI, Président de l’AJAD/MMM fait partie qui serait chargé de piloter la mise en œuvre des projets en CI. Les ONG se réjouissent de l’intention de Madame CAMARA d’y associer Madame Marie Véronique BAKAYOKO, Inspectrice Générale au Ministère de l‘Education Nationale.
Pour répondre aux ONG soucieuses d’intégrer les enfants de CI au projet d’éducation à l’eau, Madame la Ministre a précisé que de nombreux enfants sont formés à l’hygiène de l’eau et agissent déjà en faveur de l'éducation à l'eau, notamment en rappelant à leurs parents l'importance de se laver les mains avant les repas. Elle a vivement encouragé la participation des jeunes et des enfants à ce projet.

151106 CAMARA 2

 

 

 

Représentation à l'Unesco

 UNESCO Gabrielle de Milleville
Gabrielle de Milleville

 UNESCO Pauline Ambrogi
Pauline Ambrogi

 En savoir plus  - contact

 

 

Publications

 

 

 1410 MMMInfo UNESCO 1 fr

 

 

 

 

Back to Top