MMM représente les mères à l'ONU

2017_06 35ème Session du Conseil des Droits de l'Homme à l'ONU: déclaration de MMM soulignant le lien entre la santé mentale maternelle et le développement des tout petits

MMM invite les gouvernements à reconnaître et à traiter les difficultés de la santé mentale maternelle; MMM appelle à soutenir les parents et les services d'éducation et de soins à la petite enfance afin que chaque enfant puisse développer le maximum de ses capacités.

2017 06 HRC35 MMM Karen Oral Statement

Les problèmes de santé mentale comme la dépression et l'anxiété touchent 10% à 20% des mères pendant la grossesse et l'année suivant l'accouchement. Ceci affecte leur capacité à dispenser les soins nécessaires , bienveillants et dévoués pendant la période cruciale du développement de leur enfant.
les problèmes de santé mentale en période périnatale exercent  non seulement un effet négatif sur la mère, mais compromettent aussi le développement sain de l'enfant sur les plans émotionnel, cognitif voire  physique, avec de graves conséquences négatives à long terme.

Chaque mère a le droit de jouir du meilleur état de santé maternelle- Et chaque enfant a le droit de s'épanouir pleinement.  Il est du ressort des gouvernements d'adopter des politiques transsectorielles qui traitent des questions  de santé mentale maternelle et de leurs conséquences sur le développement de l'enfant.. 

Karen Thorsen, la représentante de MMM à l'ONU de Genève a fait une déclaration au cours du dialogue qui a suivi  la présentation du Rapport Annuel  du Rapporteur Spécial au CDH de Genève sur  le droit  pour toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale qu'elle soit capable d'atteindre en renforçant les capacités dans le secteur de la santé publique (droit à la santé). 

ico pdf Déclaration orale de MMM (ENG)

Voir les pages du site OHCHR (ENG): 

 

Representation Genève

ONU Genève Valérie Bichelmeier
Valérie Bichelmeier 

16 09 Karen site

 


karen Thorsen


flecheEn savoir plus  -  Contact

Back to Top